ZONE DU DÉVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE ET DURABILITÉ EN INGÉNIERIE CIVIL


Objet de l’étude: Les ouvrages d'Ingénierie civil, tant urbains que ruraux et d’infrastructure.


En raison de la contribution environnementale de la construction de bâtiments civils à l'instabilité mondiale, l'industrie du bâtiment sera soumise à un contrôle sévère de la part de la société civile. Cela signifie que les professionnels de l'industrie devront créer un environnement professionnel dans lequel le travail quotidien du professionnel permettra de résoudre de manière adéquate les problèmes d'ingénierie liés à la conception, à la conception et à la construction des ouvrages d'Ingénierie Civil, tout en transmettant l'engagement en faveur de l'environnement.

La conception, la conception et la construction des ouvrages de génie civil (ouvrages d'Ingénierie Civil) changeront considérablement au cours des prochaines années. L'industrie du bâtiment est l'une des principales responsables de l'instabilité environnementale de notre planète. D'une part, et en termes de réchauffement climatique, les procédés de fabrication du ciment et de l’acier sont deux des principaux contributeurs à la production de gaz à effet de serre. D'autre part, en ce qui concerne sa contribution à l'utilisation et à l'épuisement des ressources naturelles, il importe de souligner que l'industrie du bâtiment utilise 25 à 50% des ressources naturelles vierges consommées chaque année par l'humanité au niveau régional. En outre, cette industrie contribue à des proportions similaires aux déchets produits chaque année par l'homme.

Si l'on considère le développement durable comme un développement qui répond aux besoins des générations présentes sans compromettre la capacité des générations futures à satisfaire les leurs, l'impact environnemental majeur de l'industrie du bâtiment oblige à repenser son cours actuel. Il n'est donc pas surprenant que plusieurs entreprises liées à cette industrie dans différentes parties du monde aient investi au cours de la dernière décennie des efforts considérables en matière de recherche et de développement, ce qui témoigne d'un engagement croissant en faveur de la notion de durabilité. Cette situation est motivée non seulement par un sens croissant de la responsabilité sociale, mais aussi par le fait que les innovations qui sont bénéfiques pour l'environnement offrent généralement de multiples avantages concurrentiels au sein d'un même secteur commercial.

Un monde qui encourage l'innovation dans les pratiques de conception et de construction des ouvrages d'Ingénierie Civil est un monde qui mettra en place des actions qui encourageront les pratiques écologiques et décourageront le gaspillage des ressources naturelles. Le développement durable de l'industrie du bâtiment ne met pas en balance la protection de l'environnement avec la réussite commerciale de ses entreprises, mais, dans un contexte où la société civile suivra de près les industries qui utilisent intensivement les ressources naturelles de la planète, il est question de survie, d'opportunité et de croissance.

Dans le contexte exposé jusqu'à présent, on peut s'interroger sur le rôle que devront jouer les professionnels des différentes disciplines liées à l'industrie de la construction. Le groupe du développement technologique et de la durabilité en Ingénierie Civil s'inquiète de ce que l'Unité Azcapotzalco de l'Université Autonome Métropolitaine participe activement à la définition de ce rôle du point de vue, entre autres, de l'ingénieur civil.

Objectifs généraux

Développer, à partir d’une approche multidisciplinaire, des méthodes et des outils permettant de concevoir, de concevoir et de construire des ouvrages de génie civil qui rendent possible le développement durable de la planète.

Objectifs spécifiques

· Réaliser des études analytiques et expérimentales permettant d’intégrer dans l’industrie du bâtiment des matériaux traditionnels ayant un potentiel durable et des techniques d’exploitation des ressources naturelles.

· Réaliser des études analytiques et expérimentales permettant le développement de technologies durables innovantes pour les ouvrages d'Ingénierie Civil.

· Mettre au point des techniques permettant d'évaluer sur le terrain les performances des innovations technologiques proposées.

· Mettre au point des méthodes d’analyse permettant d’évaluer, dans le cadre d’un développement durable, la performance des ouvrages de génie civil tout au long de leur durée de vie, en tenant compte formellement des sources d’incertitude associées aux différents phénomènes naturels.

· Contribuer à la formation d’ingénieurs civils capables de concevoir des ouvrages de génie civil plus économiques et plus sûrs, intégrant de nouvelles technologies permettant d’économiser les ressources naturelles et respectueuses de l’environnement.

Programme de recherche en partenariat (PIA)

Aujourd’hui, certains des enseignants qui ont récemment rejoint le groupe Développement technologique et durabilité en génie civil travaillent collégialement sur des projets de recherche rattachés au Département des matériaux. Les projets de recherche en cours qui, avec les adaptations nécessaires, constitueront le cadre académique autour duquel s’articulent les activités collégiales de tous les membres du groupe sont mentionnés ci-après.


Conception sismique basée sur des concepts de performance (2260507).


Ce projet, actuellement dirigé par le professeur Amador Terán Gilmore, est en cours depuis plusieurs années.

Pour que ce projet puisse atteindre les objectifs spécifiques fixés pour le groupe de recherche, il doit être rebaptisé Conception Basée sur les Concepts de la performance.

Ceci, afin que les aménagements envisagés couvrent tous les ouvrages de génie civil et pas seulement ceux situés dans des zones à forte sismicité.

L’objectif principal de ce projet est de mettre au point, à partir d’études analytiques et expérimentales, des méthodologies et des systèmes structurels innovants qui permettront de construire des ouvrages de génie civil en utilisant efficacement, à court et à long terme, les ressources naturelles de la planète.

Pour le court terme, des systèmes structurels innovants seront étudiés afin d’accommoder plus efficacement les charges en action.

À plus long terme, des changements de paradigme seront envisagés pour la conception structurelle et non structurelle des travaux de génie civil.

En particulier, on élaborera des méthodes de conception permettant de maîtriser explicitement les dommages dans tous les sous-systèmes qui composent les travaux de génie civil, de manière à ce qu’ils puissent, en utilisant moins de ressources naturelles, avoir une durée de vie utile supérieure à celle actuellement prévue pour ces travaux.


 

Analyse sismique probabiliste (2260522).
Ce projet, dirigé par le professeur Danny Arroyo Espinoza, est en cours depuis quelques années.

Pour que ce projet réponde pleinement aux objectifs spécifiques fixés pour le groupe de recherche, il doit être rebaptisé «Analyse probabiliste des systèmes structurels et non structurels et des contenus.»

L’objectif principal de ce projet est de caractériser, dans un contexte probabiliste, les grandes incertitudes liées aux phénomènes naturels qui affectent l’environnement bâti et, à travers cette caractérisation, d’établir la performance et le coût du cycle de vie des ouvrages d'Ingénierie Civil.

Il s’agit de développer des outils permettant d’évaluer le coût du cycle de vie des ouvrages d'Ingénierie Civil réglés conformément aux propositions élaborées dans le cadre des projets de recherche «Design Basé sur des Concepts de performance et des Matériaux et Techniques durables en génie civil» et donc d’évaluer l’impact réel de ces propositions en termes de développement durable.


 

Analyse des vibrations dans les structures (2260523).

Ce projet, dirigé par le professeur Mario Ramírez Centeno, est un projet récent.

Pour que ce projet réponde pleinement aux objectifs fixés pour le groupe de recherche, il doit être rebaptisé Méthodes d’évaluation sur le terrain pour les travaux de génie civil.

L’objectif principal de ce projet est de caractériser, à l’aide d’outils d’analyse et de mesures sur le terrain, l’état à un moment donné des différents sous-systèmes qui composent les ouvrages de génie civil et leurs performances réelles sur le terrain lorsqu’ils sont soumis à des phénomènes naturels d’origine différente.

Ce qui précède a pour but de calibrer et d’alimenter avec des informations réelles les modèles probabilistes développés par le projet Analyse probabiliste des systèmes structurels et non structurels et des contenus.

 

Les lignes d’investigation.

Le développement du groupe Développement technologique et durabilité en génie civil nécessite l’approche d’une ligne de recherche qui regroupe les efforts de tous les participants. Il est proposé de créer une ligne intitulée Travaux civils durables.

Membres

Prénom et nom
Catégorie
PROMEP
SNI
Nombre économique
CV
Dr. Amador Terán Gilmore
Dr. Danny Arroyo Espinoza
Prof. José Juan Guerrero Correa
Prof. Mario Ramírez Centeno

©2021 Universidad Autónoma Metropolitana Azcapotzalco
Av. San Pablo N. 180 col. Reynosa Tamaulipas, Delegación Azcapotzalco, México DF. CP. 02200
webmaster: www.fruto-lab.com